Article by Luis de Miranda – French Press 2015

Tout le XVIIIe siècle peut être compris comme une réflexion sur notre manière d’être ensemble. Le groupe libère comme il aliène. “L’esprit de corps”, cet ancêtre de la solidarité, est à double tranchant, nous avertissent les encyclopédistes : à l’intérieur des groupes religieux, il devient un esprit de parti obscurantiste et guidé par les intérêts des despotes qui tirent parti de leurs fidèles fascinés par de fausses idoles et consolés par de persistantes espérances.

via “Charlie Hebdo” : la République ne fait plus rêver. La France a besoin de foi – le Plus.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s